Loading

Pictobello fête sa 9e édition sous le soleil

En complément à cet article, allez-voir le Site de PictoBello  ainsi que le clip réalisé pour notre web-TV sur YouTube Ville d'images.

C'est dans des conditions idéales que 20 dessinateurs ont pu, samedi 16 juin 2012, s'attaquer aux panneaux mis à leur disposition. Tout au long de la journée, le public a pu suivre l'évolution de leurs oeuvres, qui ont été vernies officiellement à 18h30 sous la Grenette.

Le parrain de cette édition, en même temps que son invité d'honneur, est le dessinateur BD français Blutch, l'une des figures de pointe des nouvelles tendances du dessin en Europe. Son influence est considérable et son oeuvre a été couronné à Angoulême, dont il a présidé le jury en 2010. Son implication dans PictoBello 2012 s'est concrétisé à la Place de l'Hôtel-de-Ville, où il a réalisé une splendide réinterprétation des lieux dans un style puissant et impressionniste.
L'ensemble des dessins réalisés le 16 juin demeurent visibles jusqu'au début du mois de juillet. Profitez d'aller les voir en vrai !

Blutch s'est prêté de très bonne grâce à un exercice dont il n'est vraiment pas coutumier, c'est-à-dire la création en direct et en public. Cela le changeait de son atelier à Montmartre. Mais, encourage durant toute la journée par sa famille, il a finalement beaucoup apprécié son séjour veveysan et se promet de revenir. Il faut dire également qu'il est un ami du conservateur du Musée Jenisch, Dominique Radrizzani, dont il a apprécié l'impressionnante collection de planches originales de BD (ci-dessus à droite).

Durant toute la journée, les vingt dessinateurs se sont appliqués à occuper progressivement l'espace vierge laissé à leur disposition. Les uns démarrent par des crayonnés plus ou moins poussés, afin de bien mettre en place les composantes de leur dessin. D'autres entament directement la réalisation finale, quitte à devoir improviser au moment des finitions, comme ce dessinateur qui s'est rendu compte qu'il n'avait pas laissé suffisamment de place pour inscrire son texte dans un phylactère (une bulle).
Au bas de la place du Marché, une jeune dessinatrice a débuté en réalisant toute la partie droite de son oeuvre avec un petit marker, de manière très pointilliste, avant de parachever la partie gauche au rouleau à dispersion, mariant ainsi les effets.


Le thème choisi comme fil rouge de cette édition 2012 était la musique et plus particulièrement les orchestres de rock.



A la Place de la Gare, un dessinateur a créé un public imaginaire à un Jimi (Hendrix) tout aussi aléatoire venant faire un concert à Vevey. Les spectateurs sont des passants qui ont accepté de poser quelques minutes pour se faire "croquer" par le caricaturiste.

Alors que la pluie avait quelque peu terni l'édition 2011, cette année c'est le soleil qui s'est montré implacable pour le dos et parfois les mollets des dessinateurs.

En fin de journée, le délégué à la Culture de la Ville de Vevey, M. Stefano Stoll a procédé au vernissage officiel de la manifestation, en présence du Syndic Laurent Ballif et de la Municipale de la Culture Mme Annick Vuarnoz..