Loading

Le Théâtre tourne une page de 20 ans

Samedi 30 juin 2012, le Théâtre de Vevey a tourné une page importante de son histoire. Un double anniversaire a accompagné le départ à la retraite de son Directeur, M. Philippe de Bros: 20 ans de présence à cette fonction, mais également 20 ans du théâtre rénové et de son organisation sous la forme d'une Fondation. Une série d'événements et d'animations ont marqué cette date importante, marquant également l'entrée en fonction de la nouvelle Directrice, Mme Brigitte Romanens.

Un spectacle unique, sous le titre "Ainsi soit-il.!.. ou bien ?", a réjoui un très nombreux public en évoquant ces 20 ans de carrière et d'activité. Sur des textes de la collaboratrice de M. de Bros, Mme José Zenger (3e depuis la droite ci-dessus), associés à des musiques d'opérettes et d'opéras, il a retracé les aventures et mésaventures de cette page importante de l'histoire du Théâtre de Vevey. Une dizaine de comédiens-chanteurs ont présenté un spectacle désopilant et léger, illustrant aussi bien les travaux de reconstruction du théâtre en 1991/92 (avec des projections d'images d'archive, que les déboires et démêlés du Directeur tantôt avec sa Présidente de Fondation, tanto avec les services de la Ville ou les fâcheux en tous genres (acteurs, metteurs en scène, livreurs, gérants, tourneurs, etc.). En fin de soirée, le Directeur sortant Philippe de Bros, et celle qui va prendre sa succession, Mme Brigitte Romanens, se sont mêlés à l'équipe du théâtre, l'associant au succès de ces 20 dernières années et à l'avenir de l'institution veveysanne.

Un mini-opéra sous la Grenette


Les événements théâtraux avaient en fait déjà débuté pendant le marché du matin sous la Grenette. Une troupe de trois comédiens, cinq musiciens et un chef a interprété "La Serva Pardona" (La servante maîtresse) de Pergolosi, une charmante pièce de 45 minutes sur un podium de 4m x 4m. L'initiative a été un véritable succès et plus d'une centaines de personnes ont suivi avec enthousiasme tout le spectacle.


Malgré le brouhaha alentours, la Grenette a protégé la qualité vocale des deux chanteurs principaux, Lisa Tatin et Francesco Biamonte.

Les fantômes des opéras racontent l'histoire du Théâtre de Vevey

La mise en place, avec les trois Muses Erato (la Poésie), Melpomène (la Tragédie) et Thalie (la Comédie et la Musique) devant l'ancienne façade du Théâtre, avant la construction de la verrière.


Au moment des discours officiels, le Syndic Laurent Ballif, lancé par le final de La Belle Hélène, a enchaîné le début de son intervention en faisant une ouverture chantée !

Le comédien Philippe Cohen a multiplié les rôles, alignant les accents et les déguisements avec le plus grand bonheur. Il joue ici un metteur en scène désireux de fournir clé en mains un spectacle pur suisse.

 

Le moment symbolique a été celui de la remise de la clé. M. de Bros l'a transmise à Mme Romanens. Mais il a aussitôt ajouté, en se tournant vers le personnel du théâtre, qu'il lui remettait également une équipe performante et motivée, qui est un élément essentiel du succès.