Loading

Le 1er Août 2009 fêté sous le soleil

C'est sous un soleil très agréable et pas trop agressif que se sont déroulées les festivités du 1er Août. Les parties officielles à Saint-Martin et sur Scanavin ont été suivies par la fête populaire sur les quais organisée par la Société de développement (SDV), puis le feu sur le lac et les feux d'artifices en soirée.

Comme chaque année, une petite cérémonie réunit sur l'esplanade Saint-Martin les autorités et les représentants d'un certain nombre de sociétés locales. Il s'agit de rendre hommage aux personnes décédées durant les mobilisations de 1914/18 et 1939/45.

 

 

Les porteurs des drapeaux des sociétés représentées ont rendu hommage devant le Monument aux morts, sis derrière le choeur de l'église Sainte-Claire.

 

 

 

Porte-parole de la Municipalité, Mme Madeleine Burnier (ci-dessous) a remercié les personnes présentes d'avoir eu une pensée pour les défunts évoqués sur le Monument aux morts, puis a déposé une gerbe devant ledit monument.

La manifestation officielle avait débuté de manière informelle dès le début de la matinée sur la Place Scanavin. Comme chaque année, les commerçants offraient le petit-déjeuner patriotique à toute la population de la région. Café, thé, chocolat et croissants ont été servis jusqu'à la fin de la cérémonie du 1er Août, après discours, drapeaux, hymne national et flonflons.

 Les deux orateurs de cette partie officielle étaient Mme Madeleine Burnier, Municipale, et M. Etienne Rivier, récemment élu Président du Conseil communal. Il inaugurait ainsi ses nouvelles fonctions officielles et s'est acquitté de sa tâche - la lecture du Pacte de 1291 accompagnée d'une mise en situation historique de l'événement - à la pleine satisfaction de tous.

 

 
La Lyre a dignement joué son rôle d'harmonie municipale avec la verve et la qualité qui la caractérisent depuis quelques années. Malgré un effectif quelque peu réduit, elle a accompagné le public qui a chanté la Prière patriotique et l'Hymne national.

 

La montée du drapeau, salué par les étendards des sociétés, a marqué le début de la partie solennelle de la journée.

Dès avant 9h, le public s'est pressé en nombre sur la Place Scanavin pour la distribution du petit-déjeuner. Il faut dire que les conditions étaient idéales, avec un temps ensoleillé mais pas trop chaud.

 

 

S'il n'y avait pas de Marché Folklorique ce samedi, Fête Nationale oblige, un marché "ordinaire" abondant a satisfait les clients potentiels. Quant aux amateurs de verre à vin et de recharges gratuites, ils ont eu droit au petit-déjeuner gratuit, ce qui les a changé pour une fois...

La partie Animation de la Fête, à partir de midi sur les quais mais déjà la veille au soir depuis 18h, avait été confiée à la SDV. Celle-ci a très bien rempli sa tâche, en partenariat avec de nombreuses sociétés qui ont installé des stands de nourriture et boissons sur le Quai Perdonnet.

La SDV elle-même était installée devant l'Alimentarium, qui était le coeur de la fête avec le stand principal, de nombreuses tables pour manger, une estrade pour la musique et des animations en tous genres durant l'après-midi.

Les conditions idéales ont fait que le résultat était "de la folie", selon les dires du Sercrétaire général de la SDV Jean-Louis Kaniewski !

 

Les enfants n'étaient pas oubliés, avec des animations spécifiquement pour eux.

Le stand de la SDV, qui proposait nourriture et boissons, a été pris d'assaut durant toute la journée. Les autres stands de nourriture, qu'elle soit exotique ou "bien de chez nous", n'ont pas non plus chômé. Jusque tard dans la nuit, la foule est restée sur les quais, en tout cas jusqu'au feu d'artifice final à 22h30.
Vendredi soir et durant la journée du samedi, une animation musicale était assurée sur l'estrade de la SDV. Mais plusieurs groupes de musiciens de rue ont également animé ces deux jours, comme cet élégant quatuor à cordes qui interprétait des partitions classiques au bord du lac.