Loading

Week-end prolongé et Fête nationale épargnée par la pluie

Le soleil a fait du slalom entre les nuages durant trois jours, mais il a réussi à tenir la pluie à l'écart des festivités du 1er Août. Fête populaire sur les quais, Régate des Vieux Grééments à La Tour, Fête annuelle du Vétéran au Port, Marché Folklorique ont précédé la cérémonie sur la Place Scanavin et les feux d'artifice de la soirée de lundi. 

Le travail du blé à l'ancienne était à l'honneur samedi matin près de la Grenette: battage au "flot" (=fléau) et vanneuse mécanique ont beaucoup intéressé touristes et autochtones, alors que les cors des alpes plaisaient particulièrement aux visiteurs.
Les animations musicales et de danse sur la place de l'Hôtel-de-Ville attirent elles aussi régulièrement les amateurs du marché folk.  


Au rond-point Melchers, la sociétié de sauvetage Le Vétéran organisait sa kermesse annuelle. Les responsables avaient été bien inspirés de la décaler du samedi au lundi, ce qui leur a évité d'être noyés le vendredi soir ! Le public a répondu présent, malgré les nombreuses animations du week-end. Ce sont plus de 40 kilos de filets de perche qui ont été écoulés en trois jours, et l'on est passé très près de la rupture de stock.


M. Serge Doriot, vice-président du Conseil communal, a apporté les salutations officielles de la ville de Vevey au Vétéran. Il a remis à la nouvelle présidente de la société, Mme Nadine Vullioud, un pack de vin de la ville.

Les participants à la kermesse, passants et amis dont certains venus de l'autre côté du lac, ont apprécié, depuis cet emplacement idéal, les évolutions des bateaux anciens dans le cadre de la Régate des Vieux Bâteaux de La Tour-de-Peilz. 



 

Durant tout le week-end, les promeneurs ont pu admirer le passage devant les quais des régates de vieux bateaux.

Parmi les belles coques et les grééments déployés se sont glissés des bâtiments plus gros, en particulier la barque à voiles latines La Savoie, venue de France (ci-dessus et à gauche). 

La cérémonie du souvenir a eu lieu comme chaque année sur l'esplanade St-Martin. Le Syndic, M. Dominique Rigot, accompagné de l'huissier municipal M. Pittet, a déposé une gerbe devant la stèle portant les noms des Veveysans décédés en service actif durant les mobilisations de 1914-1918 et de 1939-1945.

Le salut des drapeaux a réuni les porteurs des couleurs officielles nationales et cantonales ainsi que de nombreuses sociétés locales.


Dans son bref discours, Monsieur le Syndic a indiqué que la mémoire du nom de ces Veveysans décédés nous rappelle les réalités du monde contemporain. Se vouloir "citoyen du monde" ne doit pas occulter l'attachement à son pays.

       
La symbolique du drapeau était très présente dans cette partie de la cérémonie du 1er Août. Le clocher de St-Martin arborait fièrement les couleurs nationales, les bannières ont rendu hommage aux soldats décédés, et les scouts de Saleuscex ont sonné en leur honneur avec leurs bugles adornés.

       


Dans son discours, le Syndic M. Dominique Rigot a évoqué son cas personnel, jeune Belge arrivé en Suisse à 9 ans et naturalisé, finalement élu à un poste qu'il n'aurait pas osé imaginer il y a quelques années. Il y voit une preuve de la tolérance dont sait faire preuve la Suisse pour intégrer les nouveaux arrivants
Discours du Syndic ( PDF 35 ko).


Le petit-déjeuner patriotique sur la Place Scanavin a connu son succès habituel. Les 2'500 croissants sont partis très vite, mais la foule est restée sur place jusqu'à la fin de la cérémonie.

Après la prière patriotique et l'hymne national accompagnés par l'harmonie municipale La Lyre, les enfants ont pu laisser s'envoler leur ballon portant la petite carte-concours. On verra jusqu'où voleront cette année les messages de tolérance du 1er Août veveysan.


Alors que la fête populaire, en raison de la concurrence des festivités de La Tour-de-Peilz et du rond-point Melchers, avait eu de la peine à rallyer le grand public les premiers jours, c'est une foule énorme qui s'est pressée dès la fin d'après-midi le lundi sur les quais de Vevey. Plusieurs milliers de personnes ont attendu avec impatience 22h pour voir s'allumer, au large, le traditionnel feu du 1er Août. Et le feu d'artifice final, co-financé par plusieurs communes de la région, a donné des idées à tous les artificiers en herbe qui ont animé les bords du lac avec pétards, vésuves et fusées jusque tard dans la nuit. 

Dans cette rubrique