Loading

Prise d'armes annuelle des Milices Vaudoises à Vevey, samedi 22 avril 2006

Les curieux étaient nombreux, samedi 22 avril 2006, pour voir passer le défilé des Milices vaudoises dans les rues de la ville ainsi que sur la Place du Marché à l'occasion de la prise d'armes annuelle de la troupe d'apparat des autorités vaudoises.

Les uniformes rutilants, les chevaux lustrés de frais et les armes désuètes mais superbement entretenues ont attiré l'attention sur les Milices vaudoises.
Parti de la rue Louis-Meyer, le cortège a emprunté la rue de Lausanne pour rejoindre la rue du Simplon, traversant à Clara-Haskil avant de revenir par les quais. La circulation a été un peu encombrée durant une demi-heure par ce défilé haut en couleurs.

La cérémonie officielle de la prise d'armes, qui s'est déroulée à partir de 15h30 devant la Grenette, était honorée de la présence de nombreux représentants des autorités locales de la région ainsi que de plusieurs préfets, sans compter le supérieur hiérarchique de la troupe, le Conseiller d'Etat Charles-Louis Rochat.

Pour l'historique des Milices vaudoises, se reporter aux informations figurant au fond du présent article (publication de l'invitation à la population).


 

Un grand quadrilatère avait été dégagé dans le haut de la place, afin de permettre à toute la troupe d'assister à la cérémonie officielle. Les promotions ont été annoncées au public. Les Milices vaudoises étant assermentées auprès de l'Etat de Vaud, la prestation de serment a été faite par-devant le Vice-Chancelier vaudois, M. Chesaux.
Les intermèdes musicaux ont été assurés par l'harmonie municipale La Lyre.

 

 

 


En fin d'après-midi, les participants et la population étaient invités à une collation au Galeries du Rivage, servie par la Confrérie de la St-Martin.

Le Conseiller d'Etat Charles-Louis Rochat, Chef du Département de la Sécurité et de l'Environnement, est le supérieur en titre des Milices vaudoises. En cette qualité, il a passé la troupe en revue, en compagnie du commandant.

Dans son discours, le Conseiller d'Etat ne s'est pas exprimé sur la politique en général, mais a remercié tout particulièrement l'ancien député Eric Rochat, de St-Légier (ci-dessous). Celui-ci a en effet oeuvré durant plusieurs années en tant que Président de l'Association des Milices vaudoises, et il a assuré à cette société les moyens nécessaires au fonctionnement des Milices.


Le chirurgien-chef et député lausannois Philippe Vuillemin a beaucoup apprécié la promenade dans la vieille ville de Vevey. Il est ici en compagnie du Conseiller d'Etat et de Mme Danielle Kaeser, députée de Vevey (photo ci-dessous à droite).




Invitation à la population pour la Prise d'armes annuelle des Milices Vaudoises
Vevey, le 22 avril 2006
      

Le programme

   
      

A 15h00, les troupes partiront de la Rue Louis-Meyer pour défiler dans les rues de la ville. L'itinéraire est le suivant : Rue de Lausanne - Rue du Simplon - Rue d'Italie  - Rue Clara Haskil – Quai Perdonnet – Place du Marché.

Dès 15h30, sur la Place du Marché, se déroulera la cérémonie de prise d'armes du régiment. Le représentant du Conseil d'Etat et l'Inspecteur général passeront les troupes en revue, les distinctions d'ancienneté seront remises aux ayants droit et l'on procédera à la promotion des nouveaux officiers et sous-officiers. En fin de cérémonie, les miliciens nouvellement incorporés prêteront serment et la manifestation se terminera par la remise des drapeaux et étendards.

Immédiatement après, soit à env. 16h45, un apéritif  sera servi aux Galeries du Rivage aux invités, au public et aux membres de la troupe.


Le parcours du cortège

     
Histoire des Milices Vaudoises    
       
En décembre 1972, le Parlement fédéral décidait la suppression de la cavalerie. L'équitation militaire avait vécu. Cette décision fut accueillie avec regret et même avec amertume dans le Pays de Vaud. Des voix s'élevèrent pour que le gouvernement vaudois maintienne un escadron de dragons en qualité de Troupe d'honneur du Canton. Il faudra deux événements pour donner une forme concrète à ce désir. Le premier, c'est en 1975 le 150e anniversaire de la Société Vaudoise des Officiers; le second est le 75e anniversaire de la Société des Dragons, Guides et Mitrailleurs du Canton de Vaud qui a eu lieu à la fin de 1980. Les dragons ont ainsi fait savoir qu'ils étaient encore présents, engagés dans un nouveau combat consistant à transmettre leurs traditions et leur esprit aux nouveaux cavaliers qui n'avaient pas passé par le creuset d'une Ecole de recrue et du service de la cavalerie.
     
Le 5 février 1985 à La Sarraz eut lieu l'Assemblée constitutive des Milices Vaudoises. Celles-ci réunirent rapidement une trentaine de chasseurs à cheval issus pour la plupart de la Société Suisse des Officiers et de feu la Cavalerie. L'uniforme des chasseurs, choisi après de savantes recherches, est celui des Milices Vaudoises de 1820, de couleur verte et rouge.
     

 

Sitôt la troupe montée recrutée, équipée, entraînée et assermentée, il a été créé, en 1987, la troupe à pied. L'uniforme de celle-ci est la réplique d'un modèle de 1820 déposé au Musée militaire de Morges. Il est bleu marine pour les mousquetaires et bleu ciel pour les tambours. En ce qui concerne l'armement, en se référant aux dessins et gravures d'époque ainsi qu'à des modèles de musée, l'on commanda à une fabrique d'armes de France une centaine de sabres et à un fournisseur d'Allemagne tout autant de mousquets. Divers essais permirent enfin de confectionner la munition après avoir trouvé la bonne poudre noire et la bonne pierre d'allumage.
     
C'est en 1991 que quelques artilleurs engagés eurent l'idée de créer une batterie d'artillerie. Il a fallu beaucoup de temps pour trouver le matériel et encore plus pour le restaurer. Ce très gros travail a pour l'essentiel été fait par les hommes de la troupe. Présentée pour la première fois au public en avril 1998, la batterie d'artillerie est équipée d'une pièce de 1860, propriété du Musée National. Son calibre de 8,6 permettait à l'époque de tirer à un kilomètre. L'uniforme porté par les artilleurs est bleu marine, c'est la tenue d'ordonnance de 1819-1820.  
     
Aujourd'hui, les Milices Vaudoises, commandées par le colonel Aimé Roch, Inspecteur général, comprennent :
- l'état-major des Milices
- le corps des chasseurs à cheval commandé par le major Willy Baumgartner
- le contingent des mousquetaires commandé par le major Didier Amy
- la batterie d'artillerie commandée par le capitaine Jean-Daniel Reymond
L'effectif total est d'environ 180 hommes

     
Les Milices Vaudoises illustrent une page de l'histoire du Pays de Vaud. Elles veulent ainsi exprimer leur attachement aux institutions, au patrimoine militaire et aux troupes de ce pays.
     

 

 

     
Le site internet des Milices Vaudoises :
www.milicesvaudoises.ch

 

 

Dans cette rubrique