Loading

Le Visual Merchandising confirme son succès international


En quelques mois, la formation en Visual Merchandising de l'Ecole supérieure d'arts appliqués est passé du stade expérimental à la notoriété internationale. C'est la raison pour laquelle le CEPV a décidé d'allonger la rencontre entre Ecole et Entreprises à trois jours: un jour pour les entreprises régionales, un pour les entreprises internationales, et un pour les autorités et les remises de prix. En collaboration avec la promotion économique régionale (PROMOVE), l'impact de cette nouvelle formation et son écho à l'échelon européen, voire mondial, a pu être mesuré avec précision. La cheville ouvrière de cette exposition a été Mme Rita Regamey (ci-dessous au centre), responsable de la section Visual Merchandising à l'Ecole d'arts appliqués.

La Journée du Visual Merchandising organisée timidement l'an dernier par le CEPV a fait place, cette année, à une exposition conquérante qui s'est tenue du 28 au 30 juin 2006 aux Trois-Couronnes. En collaboration avec la Promove, l'Ecole d'arts appliqués avait invité les intéressés du monde et de la région et délivrait les prix à ses élèves méritants.

   
Les différents discours tenus au cours de ces trois jours se sont plu à relever le succès rencontré tant par la formation elle-même que par les étudiants qui y obtiennent leur diplôme. Les titres délivrés l'an dernier, les premiers du genre, ont permis à tous leurs détenteurs de trouver un emploi hautement qualifié. Il est vraisemblable qu'il en ira de même pour les diplômés 2006.
Présente vendredi à l'Hôtel des Trois-Couronnes pour la cérémonie officielle et la remise des prix, la Conseillère d'Etat en charge de la Formation, Mme Anne-Catherine Lyon (photo de gauche), se réjouissait avec enthousiasme d'une réussite qu'on ne peut que souhaiter pour toutes les filières d'enseignement. Mais il est rare qu'une nouvelle formation, qui avait été difficile à faire accepter il y a deux ans en pleine période d'austérité budgétaire, trouve aussi rapidement sa parfaite adéquation avec les besoins et les demandes du marché.
Coiffant avec quelques heures d'avance sa casquette de Syndic, M. Laurent Ballif (photo de droite) a relevé la longue histoire de la formation professionnelle en matière d'image à Vevey. Celle-ci est d'ailleurs l'héritière d'un développement industriel qui avait besoin de ce type de compétences, et ce n'est nullement un hasard que ce soit à Vevey que se sont développées les formations supérieures en arts appliqués, dans le domaine de la photo, de la décoration (et son plus récent avatar le Visual Merchandising) et la céramique. Il s'est félicité de ce que ces trois filières soient, dès l'année prochaine, structurées de manière identique avec CFC et diplôme Ecole supérieure, ce qui assure au CEPV une masse critique suffisante dans ce domaine très exigeant des arts appliqués.


 
La Conseillère d'Etat a apprécié de pouvoir visiter les différents stands sous la conduite des élèves eux-mêmes et des auteurs des réalisations présentées.



Les différents stands étaient captivants tant par leur aménagement et les trouvailles destinées à mettre en valeur les produits et les projets, que par les concepts mis en évidence eux-mêmes. C'est par exemple le cas de la trottinette (photo de droite) et de son présentoir conçus pour faciliter les déplacements lors de grandes manifestations comme le Festival de Jazz.


La remise des prix a été l'occasion, pour le nombreux public présent vendredi 30 juin 2006, de prendre connaissance de projets concrets proposés par de grandes entreprises internationales.

De hauts dirigeants de trois entreprises sont venus présenter leur marché et leurs besoins. Le plus intéressant était l'expression de leur surprise et de leur satisfaction au reçu des projets des étudiants. L'un de ces dirigeants a même affirmé que les maquettes et modèles fournis par les étudiants comme avant-projets équivalait largement le résultat du travail des meilleures agences de publicité !

Trois séries de prix ont été remises, correspondant aux meilleurs projets acceptés dans trois branches économiques: le matériel d'exposition pour une entreprise leader en matière d'aménagement de magasins et de vitrines; l'aménagement d'une chaîne de magasins de lavage à sec à l'échelle mondiale; le conditionnement et la présentation de montres de luxe et de bijoux dans le monde entière.

Photos de gauche: M. Wolfgang Bastert, PDG de l'entreprise Barthelmess, a remis sa série de prix avec, en supplément, un gros Père Noël prometteur de futures collaborations.



M. Olivier Bédat (photo ci-dessus), PDG de DCISA, une chaine de 1'500 magasins de nettoyage à sec dans le monde, a demandé aux élèves de "relooker" ses implantations. Certains sont allés plus loin et lui ont apporté une nouvelle philosophie de contact avec le client. Les idées originales des premiers prix vont être sous peu mises en oeuvre sous forme de test dans plusieurs pays.

Deux des trois équipes victorieuses des prix délivrés par l'entreprise de M. Bédat (photos en haut à droite et à gauche).

 

 

Mme Sonia Jimenez (photo de droite en bas) est la représentante de l'entreprise suisse de joaillerie de luxe International Watch Company. Les prix sont à la hauteur des espérances des vainqueurs quant à une carrière possible dans ce segment très recherché de la commercialisation des produits.


Dans cette rubrique