Loading

Prise de congé le 21 sept. 2006 au Cabinet des estampes

La Municipalité de Vevey a pris officiellement congé le 21 septembre 2006 de Mme Nicole Minder Staiff, conservatrice du Cabinet des estampes, appelée à la direction du Château de Prangins.

La carrière de Mme Minder se confond pratiquement avec l'histoire du Cabinet des estampes. Elle a en effet pris ses fonctions le 1er août 1988, et c'est sur elle qu'a reposé la nouvelle institution créée au printemps 1989 conjointement par l'Etat de Vaud, la Ville de Vevey ainsi que plusieurs fondations privées.

Ainsi que la future ex-conservatrice l'a évoqué dans ses propos, ce fut une véritable aventure, tout devant être construit en quelques semaines: décors, cadres, collections. Par contre, la richesse des fonds déposés au musée Jenisch avait de quoi rendre jaloux tous les responsables d'institutions en Suisse.

Et la confiance de certains fonds ainsi que les budgets réguliers de la ville et du canton lui ont permis de mener une politique d'achat active. La collection a grandi rapidement et le Cabinet des estampes est devenu un partenaire incontournable en Suisse et en Europe. Par le prêt d'oeuvres et l'organisation d'expositions conjointes, les pièces remarquables abritées dans les coffres ou accrochées aux cimaises du bâtiment Jenisch ont porté loin la réputation de Vevey dans le domaine de la gravure et du dessin.

Après 18 ans et environ 70 expositions, Mme Minder terminera son engagement au Cabinet des estampes à la fin du mois d'octobre. Elle a été appelée à d'importantes fonctions au sein du Musée national, et elle prendra à la fin de cette année la direction du Château de Prangins.

Une nombreuse assistance, constituée d'amateurs d'art, de responsables de fondations et de responsables culturels, avaient tenu à assister à cette prise de congé municipale.


Municipale en charge de la Culture, Mme Madeleine Burnier (ci-dessus) a mené cette petite manifestation organisée en l'honneur de Mme Minder (photo de gauche). Elle a en particulier donné la parole au Syndic Laurent Ballif, qui a relevé l'apport spécifique de la conservatrice. Celle-ci, du fait de sa formation de sociologue, s'est toujours intéressée à l'aspect didactique et au message social contenu dans les oeuvres, en plus de l'émotion culturelle qu'elles inspirent. Cette dimension sociologique s'est exprimée dans la plupart des expositions organisées durant ces 18 ans au Cabinet des estampes.

 


Conservateur du Musée des Beaux-Arts depuis deux ans, M. Dominique Radrizzani (ci-dessus) s'est associé à l'hommage rendu à sa collègue et lui a souhaité bonne chance pour la suite de sa carrière.
Parmi les personnes présentes, le Président de l'Association des Amis du Musée, M. Ueli Stoll (photo de gauche), pouvait se remémorer les expositions organisées, symbolisées par un présentoir retraçant toute ces années (photo du milieu).

Dans cette rubrique