Loading

Vevey co-fondatrice de la coordination des villes romandes

Une quinzaine de délégués ont fondé le 2 février 2007 à Genève la Coordination des villes de Suisse romande, dont le premier président est le Syndic de Lausanne, M. Daniel Brélaz. Vevey qui était représentée par son Syndic M. Laurent Ballif, est donc fondatrice de la nouvelle association, dont l'objectif est de représenter les pouvoirs locaux romands face aux autorités cantonales et fédérales.

La photo de famille des villes fondatrices de la Coordination des villes de Suisse romande, avec le Président désigné par les délégués en la personne de M. Daniel Brélaz (au centre de la photo), au côté du Conseiller administratif de Genève M. Manuel Tornare. La Riviera était représentée par Mme Nicole Rimella, Syndique de La Tour-de-Peilz  et M. Laurent Ballif, Syndic de Vevey. Les fondateurs étaient, de gauche à droite: M. Antoine Grandjean (Neuchâtel), M. Gilles Froidevaux (Delémont, derrière), M. Thierry Apothéloz (Vernier), M. Daniel Brélaz (Lausanne), M. Manuel Tornare (Genève), Mme Isabel Rochat (Thônex), Mme Nicole Rimella (La Tour-de-Peilz), Mme Nathalie Saugy (Yverdon), M. Alain-Valéry Poitry (Nyon), M. Alain Sermet (Bienne), M. Laurent Ballif (Vevey, derrière) et M. Eric Voruz (Morges). 

Outre le Président Daniel Brélaz, l'assemblée a désigné pour constituer le Comité Mme Saugy ainsi que MM. Tornare, Froidevaux, Grandjean, Sermet, Mudry (Sion) et Apothéloz. Quant à Vevey, elle assurera le contrôle des comptes.
Selon les statuts adoptés lors de cette assemblée constitutive, l'Association a pour but de sauvegarder les intérêts généraux de ses membres vis-à-vis des autorités cantonales, d'informer l'opinion publique sur des questions concernant ses membres, de favoriser l'échage d'informations et d'expériences entre ses membres, d'organiser des journées d'études et de publier des travaux ou émettre des recommandations.
A la demande du syndic veveysan, elle a ajouté dans ses statuts une clause devant assurer qu'elle n'est pas une manière de court-circuiter l'Union des Villes Suisses (UVS). C'est ainsi qu'une des conditions d'admission pour toute ville sera de faire partie également de l'UVS. La définition du concept de "ville" a d'ailleurs été élargi pour englober également les localités jouant un rôle important de ville-centre dans les cantons. On pense ainsi à Moutier ou Brigue, qui n'atteignent pas la limite des 10'000 habitants qui détermine, dans les planifications fédérales, le statut de ville.

Dans cette rubrique