Loading

La 538e Foire de la Saint-Martin fait le plein d'amoureux

Le 13 novembre 2008, la Foire de la Saint-Martin a fait le plein de tous ceux qui apprécient l'ambiance mêlant affaires commerciales, fête entre amis et respect des traditions. Sous l'impulsion de la Confrérie de la Saint-Martin, la foire s'ouvre à la région et se crée de nouveaux rites, en particulier dans le domaine de la gastronomie, qui ne le cèdent en rien aux grands héritages historiques.


Cette 538ème édition a été marquée par un événement très particulier, à savoir la présence durant toute la cérémonie officielle de la Conseillère d'Etat Jacqueline de Quattro, venue en voisine revêtue de son costume de la dernière Fête des Vignerons. Dans son discours, le Syndic Laurent Ballif a relevée le fait et l'a remerciée de sa venue. Par la suite, la Conseillère d'Etat a pu profité d'un bain de foule très chaleureux.

Placée sous l'égide de la Confrérie de la Saint-Martin, qui ouvrait les feux à 6h30 déjà en distribuant du chocolat chaud aux marchands en train de s'installer, la cérémonie officielle a permis d'accueillir de nouveaux confrères. Les quatre impétrants illustrent la volonté d'élargir la reconnaissance de la foire (ci-dessus de g. à d.): MM. Christian Ferrari, François Junod, Jean-Luc Thiébaut et Joe Genoud (actuel Municipal et ancien Syndic de Châtel-St-Denis) (ci-dessus à gauche).
Jouant son rôle dans le scénario traditionnel de la Foire, le Syndic est allé recueillir le demi-manteau de Saint-Martin et l'a remis au banneret de la Confrérie (ci-dessus à droite).

Le Syndic a également mis l'accent sur cette volonté de nouer des contacts encore plus étroits avec les communautés voisines. Cela s'est traduit par la Proclamation de la Foire le samedi précédent à Châtel-St-Denis, avec la présence mardi sur la Place de Vevey d'une délégation châteloise menée par son Syndic François Genoud, ainsi que par des liens resserrés avec le Pays-d'Enhaut (importante délégation des autorités), les jumeaux de Carpentras et Müllheim (grand stand commun) et la petite commune homonyme de Saint-Martin, dans la Veveyse fribourgeoise.

 

Jumelant les jumelages, les autorités parrainaient cette année une nouvelle course sur la Route du Fromage, qui relie le Pays d'Enhaut à Vevey. L'an dernier, ce n'étaient que des classes de Vevey qui avaient fait le trajet, alors que cette année une classe de Carpentras s'était jointe à la randonnée (ci-dessus à gauche).
La Conseillère d'Etat a été accueillie à l'Hôtel-de-Ville par la Confrérie de la Saint-Martin en début de matinée. Elle est ici accompagnée de MM. Yves Moser et Yves Rupp (ci-dessus à droite).
Les Mousquetaires des Milices vaudoises, après avoir défilé sur la Place de l'Hôtel-de-Ville, ont intégré le cortège derrière les Milices à cheval (photo ci-dessous).

La solidarité et le partage exprimé par la tradition de Saint-Martin demeure vivace, avec la présence de nombreux stands d'entraide et de coopération, tenus par des oeuvres caritatives ou des clubs de service. Cette année, la Fédévaco était présente pour la première fois et faisait signer sa pétition pour que la Suisse consacre le 0,7% de son PIB à l'aide au développement.

Même si la Foire de la Saint-Martin n'est pas synonyme chez nous, contrairement au Jura, d'une bombance de longue durée, elle offre d'innombrables occasions de se régaler. La Confrérie invitait ses hôtes pour le repas au Foyer du Théâtre (ci-dessus, la délégation de Carptentras accompagnée du Secrétaire municipal veveysan Pierre-André Perrenoud), alors que la public pouvait déguster le boeuf sous la Grenette.


Il y en avait pour tous les goûts, salé ou sucré, chaud ou froid, y compris un stand fast-food pour que les jeunes ne se sentent pas dépaysés !

Les nonnettes sont toujours présentes et conservent leur clientèle fidèle, même si l'offre s'est élargie d'une manière incomparable.

 

Le stand fast-food attire une clientèle bien précise...

Dans cette rubrique