Loading

Inauguration à Copet des nouveaux locaux et des vestiaires rénovés

C'est sous le signe de la nostalgie qu'était placée la cérémonie marquant l'inauguration des importantes transformations réalisées par la commune aux terrains de Copet. Un nouveau bâtiment pour la buvette et les vestiaires extérieurs, des locaux complètement rénovés et une salle de musculation sous les gradins, les principaux désirs des utilisateurs actuels ont été exaucés pour plus de 3 millions.


Avec un petit vent frisquet parfois accompagné de rafales de pluie, cet après-midi du 4 octobre 2004 a apporté non seulement la satisfaction de mettre à disposition des sportifs les installations complétées de Copet, mais également un grand souffle de nostalgie. La rencontre entre le Conseil communal de Vevey et le Grand Conseil (photo ci-dessus) a rapidement tourné à la démonstration d'une équipe de députés très habile manoeuvrière face à des conseillers-municipaux veveysans peu habitués à jouer ensemble. Mais la fête était sympathique, et elle encore été complétée par un match exhibition de deux des clubs étrangers de notre ville, Polisportiva contre Atlantic, ainsi que d'une rencontre entre vieilles gloires des années 80 de Vevey et Lausanne, cette fois sur le terrain No 1.


Le Président du Vevey-Sports 05, M. Robert Mohr (ci-dessus), a exprimé sa vive satisfaction à cet événement, et a assuré que le club saurait faire bon usage de ces nouveaux équpements.

En introduction, le Syndic Laurent Ballif a évoqué cette journée pour la placer, en plus des nouvelles installations, sur le signe du centenaire. C'est en effet en juillet 1908 que les clubs veveysans de football - à l'époque FC Young-Boys et Vevey United - ont pu commencer à jouer à Copet. Précéemment, ils devaient se contenter de l'Arabie, l'actuel Jardin Doret.

Quant au Municipal Jérôme Christen (ci-dessus), il a rappelé le programme des travaux établi après contact avec le Vevey-Sports et les autres clubs utilisateurs des lieux. Ces travaux importants s'inscrivent dans une stratégie de soutien aux sports menée par la Municipalité. Ils se poursuivront, en ce qui concerne le football, par la prochaine mise à disposition du terrain synthétique de La Veyre, puis la mise en synthétique de Copet I, et enfin la réfection des gradins côté Veveyse.

M. Christen a ensuite adopté un ton plus personnel et placé son discours  sous le signe du souvenir, évoquant les matches qu'il suivait systématiquement dans son enfance. Ce rappel des joueurs des années 70/80 était une bonne introduction pour le match souvenir des héros des années 80.
A l'issue de son intervention, les invités ont sursauté au bruit assourdissant d'une trompe de brume, dans laquelle soufflait M. Yves Christen, père de Jérôme. Il avait retrouvé la trompette qu'utilisait son fils lorsqu'il venait au match et couronnait ainsi le discours nostalgique que ce dernier venait de prononcer (photo ci-contre).

 

 

Le bâtiment érigé entre Copet I et II comprend une buvette ainsi que des vestiaires et des toilettes. Le chauffage est assuré par un système à bois ainsi que par des panneaux solaires posés sur le toit (photo ci-dessous).
Sous les gradins de Copet I, les vestiaires ont été complètement remis à neuf et plusieurs locaux aménagés. En particulier, l'ancienne salle de réunion du VS a été transformée en salle de musculation (ci-dessous à droite), qui sera à disposition non seulement des clubs de football mais également d'autres sociétés sportives de la ville.

Si l'ambiance a été excellente au sein de l'équipe du Conseil communal, il faut bien reconnaître qu'elle n'a pas brillé par une efficacité redoutable. Le score a en effet évolué très rapidement en faveur des députés vaudois, qui l'ont emporté finalement par ... 16 à 0 ! Plus personne n'était capable de dire le score et il est heureux que l'arbitre ait pris la peine de reporter dans son calepin toutes ces indications...

Au sein de l'équipe du Conseil avaient pris place quelques membres de l'administration ainsi que deux Municipaux, M. Lionel Girardin (accroupi au centre) et Jérôme Christen (accroupi à gauche). Ce denier, en tant que député, a d'ailleurs fait la première mi-temps avec le Grand Conseil et la seconde avec Vevey.


Ce n'est pas faute d'essayer, mais les Veveysans ne sont pas parvenus à ajuster un seul tir dans le cadre.

Bien que ne laissant rien passer au Conseil communal, M. Werner Riesen (ci-contre) n'a pratiquement rien pu faire face à ces attaquants vaudois très incisifs !
Après la partie, durant la troisième mi-temps, le capitaine de l'équipe du Grand Conseil, M. Philippe Martiner (ci-contre) a remis à son homologue veveysan un carton de vin à titre de lot de consolation !

Après les deux mi-temps de 30 minutes, les "vieilles gloires" du Vevey-Sports ne paraissaient pas particulièrement éprouvées. Alors qu'on s'attendait à une baisse du niveau de jeu, les Veveysans ont impressionné par leur combativité jusque dans les dernières minutes.

Menée au score 2 à 1 à la mi-temps, l'équipe veveysanne a égalisé juste à la reprise mais a manqué de chance pour l'emporter. Elle a finalement dû se contenter d'un match nul 2 à 2, après que le deux équipes eurent offert à toutes les personnes présentes non seulement une bouffée de nostalgie, mais également un spectacle sportif de très bon niveau.







 

A la mi-temps, l'ancien journaliste sportif Jean-Jacques Tillmann, qui habite sur la Riviera, a pris plaisir à lire au micro des publicités des années 80. Il a également apporté quelques commentaires et procédé à des interviews des joueurs à la fin de la partie.

Dans cette rubrique