Loading

Eclairage attractif pour la Grenette et première brisolée veveysanne

C'est samedi 25 octobre 2008 qu'a eu lieu la cérémonie officielle marquant le bicentenaire de la Grenette. Par la même occasion, la Municipalité conviait la population à inaugurer le nouvel éclairage attractif du monument, et la Société de développement à la première brisolée veveysanne.

A partir de 11h, les amateurs de châtaignes pouvaient commencer à se régaler. Sous l'égide de la SDV, Vevey connaissait sa première grande brisolée, ce menu traditionnel en particulier en Valais et qui associe chataignes, raisins et autres fruits, fromage et pain de seigle. Et n'oublions pas, pour le boire, du moût directement pressé sous les yeux des consommateurs et du vin nouveau ayant juste effectué sa première fermentation.


Diverses animations ont égayé l'après-midi, dont les danses d'un groupe folklorique régional. Sur le plan musical, divers groupes se sont succédé sous la Grenette, dont le jazz de Manouche Tsé-Tsé, fort apprécié durant le repas de midi.

 

Aux fourneaux durant près de 40 ans dans les rues de Vevey chaque hiver, M. Quartenoud (photo ci-contre) s'était mis à la disposition de la SDV pour assurer la préparation des chataignes. Malgré 4 fourneaux fonctionnant en permanence, il y a eu embouteillage tant le succès a été grand. Rien qu'à midi, ce sont près de 200 menus complets et un peu plus de portions de marrons qui ont été vendus. Il faut dire que la qualité des fruits servis était absolument irréprochable.

Ce succès a fait que le stock était quasiment épuisé au moment d'entamer le repas du soir. Des quantités supplémentaires ont dû être trouvées pour assurer le service du souper.

A 19h a commencé la partie officielle organisée par la Ville de Vevey . Il s'agissait en effet de marquer l'événement du bicentenaire du bâtiment de la Grenette. A cette occasion, Vevey inaugurait le nouvel éclairage attractif voulu par le Conseil communal et installé ces dernières semaines.

Il était en effet regrettable pour l'image de la ville que la Grenette, le soir, apparaisse comme un trou noir, juste marqué par l'éclairage de son horloge.

Dorénavant, les composantes de ce beau bâtiment néo-classique seront illuminées tous les soirs jusqu'à minuit, après quoi seul l'éclairage du cadran de l'horloge sera maintenue.

Représentant de la Municipalité, M. Jérôme Christen (photo ci-contre)  a fait un rapide historique de la Grenette, se référant à la petite plaquette publiée pour marquer cet événement. Il a en particulier mis l'accent sur le fait que le nouvel éclairage attractif, mis en place en collaboration avec Romande Energie, est moins gourmant en électricité que le précédent grâce aux nouveaux modes d'éclairage choisis.


La manifestation, mise sur pied par le Secrétaire municipal M. Pierre-André Perrenoud (photo ci-contre) a attiré un public nombreux. Si les anciens membres de la "Confrérie de la Grenette" ont été salués, il n'a pas été possible d'en faire de même avec les invités valaisans, qui étaient curieusement absents. Les Présidents des communes de Monthey et Martigny étaient pourtant les parrains de la première brisolée veveysanne et les autorités de la ville se réjouissaient de pouvoir les rencontrer dans cette ambiance cordiale.


L'harmonie municipale La Lyre a présenté le répertoire très éclectique qu'elle a mis au point ces derniers mois, sous la direction de son chef M. Demierre, pour le plus grand plaisir des personnes présentes (photo ci-dessus). 

Le nouvel éclairage attractif est composé d'une part de sources lumineuses (LED) implantées au pied des colonnes, à l'extérieur pour celles situées sur la façade avant, à l'intérieur pour les côtés, et de spots éclairant en lumière rasante les trois faces de son toit. L'effet en est d'une grande élégance.

A cela s'ajoute un éclairage qu'on pourrait appeler utilitaire, et qui permettra d'organiser de nuit des manifestation sous le couvert de la Grenette sans qu'il soit nécessaire d'installer des projecteurs à chaque fois. Cet éclairage n'a pas été utilisé lors de l'inauguration, pour ne pas diminuer l'impact de l'éclairage attractif, et les convives étaient éclairés à la bougie sous la Grenette.

Dans cette rubrique