Loading

Hommage rendu à l'évèque Ambroise Cantacuzène

La population veveysanne a appris avec consternation le décès, le 20 juillet 2009, de son Excellence Monseigneur Ambroise, l'évèque orthodoxe Ambroise Cantacuzène. La cérémonie funèbre a eu lieu le 27 juillet et le défunt a été inhumé au cimetière Satint-Martin. 

 

 

La mémoire de l'évêque Ambroise a été évoquée au cours de la liturgie dominicale dimanche 26 juillet en l'église Sainte-Barbara, l'église russe de Vevey.

La cérémonie funèbre elle-même s'est déroulée lundi matin 27 juillet. L'inhumation a eu lieu au cimetière Saint-Martin, dans le quartier orthodoxe, en début d'après-midi.

M. Ambroise Cantacuzène est né à Vevey en 1947. Décédé à l'âge de 62 ans, il connaissait des problèmes de santé depuis plusieurs années. Alors qu'il arpentait autrefois la ville à grandes enjambées revêtu de son grand habit sacerdotal bleu, il ne se déplaçait plus qu'en fauteuil roulant ces derniers mois. Son décès est survenu le 20 juillet 2009, alors qu'il était seul à domicile.

Veveysan de naissance et de coeur, M. Ambroise Cantacuzène a tout d'abord entrepris des études de droit, avant de prononcer ses voeux et de choisir la voie de la prêtrise.

Ordonné évêque en 1993, il était responsable d'un diocèse s'étendant du nord au sud de l'Europe occidentale. Son action a porté sur l'apaisement de certaines tensions internes entre la hiérarchie orthodoxe de Moscou et le clergé actif dans la partie occidentale du continent.

Bien que gérant depuis Vevey un immense espace culturel et religieux, il était également très attaché à la vie locale. Au sein de la communauté orthodoxe locale, forte de quelque 300 membres, il jouait un rôle à la fois spirituel et culturel. Féru de politique suisse, il bénéficiait également d'une vaste érudition dans de nombreux domaines, de l'histoire à la botanique.

 

(Informations tirées pour une part de l'article de "24 Heures" du 24 juillet 2009, signé Florence Millioud Henriques)